Vendée Globe : Thomson conserve son avance sur ses concurrents, la problématique de l’anticyclone de Sainte-Hélène

0

Les skippeurs favorisés par le vent doivent se préparer à éviter l’anticyclone de Sainte-Hélène.

Déjà jeudi, Alex Thomson était en tête de course du Vendée Globe. Le britannique maintient une large avance à 5 heures 55,23 milles nautique (100 km) sur le Français Armel Le Cléac’h. Le français est suivi par Sébastien Josse et largue Vincent Riou qui se retrouve à pratiquement trente km après lui.

Courir dans le vent

C’est mercredi dans la soirée que les premiers adversaires d’Alex Thomson de Hugo Boss à Jean-Pierre Dick (St-Michel-Virbac), sont sortis du bourbier météo du Pot-au-Noir et se sont attaqués rapidement aux vents. Maintenant ils doivent se poser la question de savoir comment ils doivent passer outre, l’anticyclone de Sainte-Hélène, qui bloque l’Atlantique Sud?

De Lamotte toujours en difficulté

Les skippers en tête de course sont suivis par Tanguy De Lamotte mis en difficulté par le Pot-au-Noir (Initiatives Cœur) qui se dirige vers les Sables-d’Olonne alors que son bateau a des problèmes techniques, mais celui-ci ne veut pas abandonner.

Autre skipper en difficulté

Jérémie Beyou de Maître Coq qui était à la 7e place se retrouve en difficulté à cause des pilotes automatiques en panne. « J’ai eu des problèmes depuis mon départ des Sables-d’Olonne », déclarait t-il. « Les problèmes sont devenus plus graves quand je traversais le Pot-au-Noir, sans pilote. Je me sers actuellement d’un troisième pilote simplifié pendant que j’essaie de réparer les autres pilotes automatiques ». « Les conditions des prochains jours seront difficiles vu que nous serons au reaching, une vitesse favorables aux foilers ». « Il n’yaura pas trop de différence avec Thomson, mais l’écart ne sera pas assez important. Il faudra que je trouve un moyen pour ne pas me faire larguer. Il reste encore du chemin à faire. »

Partagez

L'auteur

Lizy

Jeune femme de 24 ans, de Paris.

Commentaires fermés