Tidal a un an et affiche ses 3 millions d’abonnés

0

Propriété du rappeur Jay-Z, Tidal qui a commencé avec difficulté, dispose désormais de 3 millions d’abonnés. Désormais, Tidal sort sa tête de l’eau et entre progressivement dans le giron des géant du streaming, mais la rentabilité n’est pas encore totalement au rendez-vous.

Existant depuis un an, Tidal entre lentement et sûrement sur le marché du streaming. C’est en 2015 que la plate forme fut lancée par le célèbre rappeur et entrepreneur Jay-Z, le service prétend avoir 3 millions d’abonnés dans 46 pays hors utilisateurs en essai, d’après Tidal dans un communiqué publié mardi lors de la célébration de son premier anniversaire. L’abonnement premium est proposé à 20 dollars par mois permettant d’accéder à de la musique «haute-fidélité» préféré par 45% des usagers. D’autres clients utilisent le service depuis six mois.

Tidal a intégré le marché en dernier, alors que les leaders dans ce marché sont connus tels que Spotify avec 30 millions d’abonnés, Apple qui revendique 10 millions et Deezer affichant 6 millions et ce dernier veut se faire une place au milieu de ses rivaux en proposant aux artistes des bénéfices avantageux et permettre aux usagers de bénéficier d’une écoute de qualité.

Des débuts difficiles et Samsung intéressé

Lancée en 2014, par une société suédoise Aspiro, Jay-Z s’en est intéressée et a déposé 56 millions de dollars pour son rachat en mars 2015. L’aventure a vu la participation de plusieurs artistes tels que Madonna, Kanye West et Daft Punk. Mais, les débuts n’ont pas été faciles. En fait, la plate forme compte peu d’utilisateurs qui considèrent que le service est cher comparé à Spotify et le fait qu’il n’existe aucune offre accessible gratuitement.

Partagez

L'auteur

Alexandre

Grand passionné de Finance. Je suis un Français expatrié à Londres pour raisons pro, mais mon cœur reste bel et bien à Paris, ma ville de toujours.

Commentaires fermés